Apprenez le vélo trial sur TrashZen: toutes les techniques de VTT trial expliquées en photo et en vidéos.
Les tutoriels • A propos • Nous contacter • Notice légale


TrashZen en Francais TrashZen in English


 
TribalZine

RushWay trials mechanics


L'Inspired Console


Du nouveau pour 2015. J'adore toujours mon GU, une pure bête de compétition qui va bien en naturel, mais j'avais un peu la nostalgie des manuals et du street de mes débuts sur des vélos plus courts et plus relevés.

Inspired Console street trials bike

Je me suis dit qu'il était aussi temps pour moi d'explorer le trial urbain sur un 24 pouce taillé spécialement pour le "Street". Le Console d'Inspired me redonne les sensations que j'avais perdues sur les vélos de compétition, pour faire du trial sur quelque chose qui ressemble plus à un vélo normal, avec une selle.
Comme un retour au sources, mais sur un vélo moderne et super solide, et tout un éventail de nouveaux tricks à assimiler.


Spécifications
Cadre: Inspired Console Cr-moly
Fourche: Inspired Console.
Cintre: Inspired Arcade High-Rise Riser
Potence: Trialtech Sport, 90mm x 35° rise
Pédalier: Inspired Arcade, 3-piece steel
Axed de pédalier: Inspired Arcade.
Pédales: Trialtech Race Platform.
Freins: SRAM DB5 180mm Disc.
Selle: Inspired Pivotal.
Jantes: Inspired Arcade.
Moyeux: Triatech Disc
Pneus: Maxxis Holy Roller 24x2.4".
Développement: 22/16 (un peu plus rapide que sur un trial de compète)
Empattement: 995mm (95mm plus court que mon GU).
Base arrière: 362mm (18mm plus courte).
Hauteur du Pédalier: +25mm (45mm plus bas que sur le vélo de compétition).
Poids: 12.16kg

Inspired Console street trials bike

Zoomez sur les photos

Inspired Console street trials bike

Inspired Console street trials bike

Inspired Console street trials bike

Inspired Console street trials bike

Inspired Console street trials bike

Inspired Console street trials bike





Mes vélos précédents
2013: le GU 2013 - 26"
2012: le Rockman Slate 3
2007: l'Atomz AKTII
2004: le Toxsin 1
2003: l'Orange/Monty
2000: l'Orange Zero
1998: le Cannondale Beast of the East
1997: le Cannondale KillerV800
1993: le Peugeot Black Rock

Après de nombreuses années de BMX et une transition aérienne du BMX vers le VTT extrême je n'ai vraiment commencé le trial pur qu'avec un Cannondale KillerV600 de 1996, customisé avec un guidon de descente, et une potence relevée. Ensuite, j'ai remplacé tout ce qui pétait. Après un peu moins d'un an, j'avais tout remplacé sauf les poignées. Le cadre du KillerV600 a craqué après 4 mois et Cannondale m'a fourni un cadre de KillerV800 (superbe... mais une soudure sur les haubans a laché au bout de 2 ans d'abus).

C'est ce qui m'a amené au Beast of the East (toujours en remplacement de garantie a vie, ça marche bien chez Cannondale, je ne vais pas me plaindre). Mais bon, j'ai demandé un cadre de vélo route pour changer (un Road Warrior), et j'ai cherché ailleurs pour le trial. Le Zero Orange avait l'air bien. Mais après 9 mois, une soudure de jonction a craqué près de la cage de pédalier.
Orange a remplacé le cadre sous garantie, mais plus tard, ma fourche Cannondale a lâché. Je l'ai changée pour une fourche avec monture pour freins à disque, avec une nouvelle roue, un nouveau guidon, et une potence, le tout beaucoup plus léger. J'ai aussi viré la selle qui ne me servait quasiment jamais. Je l'ai encore allégé avec de la visserie en aluminium. Ça m'a donné un look hybride Orange/Monty jusqu'à ce que le cadre pète à nouveau. Pas de remplacement en garantie cette fois ci...

J'ai donc opté pour un cadre avec une géométrie plus moderne (en 2004), le Toxsin (5cm plus long). Cela valait vraiment la peine, ce vélo était fantastique. Les pédales ont bouffé le filetage des manivelles, la fourche a craqué, et j'ai repris mon guidon Monty. J'ai rajouté un arceau de freins, tout cela pour finir avec un assez bon vélo.
Ensuite, le Toxsin se faisait vieux (3 ans de trial intense, et la roue arrière sortait de plus en plus souvent du cadre).

En 2007, j'ai opté pour un des meilleurs vélos du moment, l'Atomz AKT II qui n'a jamais manqué de m'impressionner.

Au bout de cinq années de bons et loyaux services, je l'ai mis de coté comme vélo de remplacement pour goûter à une nouvelle géométrie.

Le Rockman Slate 3 m'a séduit, très léger. Il a beaucoup souffert, des atterrissages un peu violents sur le tube inférieur, et cela ne lui a pas plus, il a craqué. Ça a commencé avec un gros pli, puis une fissure suivant la ligne du pli, et cela a fini en ouverture béante, le vélo a plié en deux.

C'est à ce moment que j'ai opté pour le GU 2013 - 26".


serious connection